Golden Scroll 3: Le crépuscule des dieux

Golden Scroll prend place dans un monde en guerre où magie et technologie cohabitent. Serez-vous prêt à rejoindre le monde de Gaïa, un des six clans, l'une des trois alliances, et à assouvir vos ambitions?
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'histoire d'un monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Nivalia
Admin
Nivalia

Messages : 244
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Points de vie:
L'histoire d'un monde Left_bar_bleue2000/2000L'histoire d'un monde Empty_bar_bleue  (2000/2000)
Points de magie:
L'histoire d'un monde Left_bar_bleue1500/1500L'histoire d'un monde Empty_bar_bleue  (1500/1500)
Niveau: 9

L'histoire d'un monde Empty
MessageSujet: L'histoire d'un monde   L'histoire d'un monde Icon_minitimeDim 14 Juin - 2:06

Il y eut un temps, il y a très longtemps, ou notre monde, la terre de Gaïa, aujourd'hui très grand archipel, n'était qu'un gigantesque continent autour duquel se trouvait un océan infini. Aujourd'hui, nous avons presque tous oublié l'histoire de cet ancien monde. Des vestiges ont prouvé qu'il y avait des espèces qui nous sont désormais inconnues, mais des temples antiques, disséminés partout dans le monde, sont témoins d'une civilisation qui nous a été antérieure. Des créatures très puissantes sont dans ces temples, on les a appelé les chimères. Ces créatures mystérieuses prêtent parfois leurs forces aux mages les plus puissants mais personne n'a jamais prétendu pouvoir contrôler définitivement (il y a bien eu un exemple, mais la chimère dégénérée qui a été invoquée a perdu le contrôle d'elle-même et a tué le mage noir).

Il y a 24 ans de cela, le monde était dominé par les ténèbres jusqu'à ce qu'une compagnie de héros menée par le grand Ipsos, un aventurier de renom, décida de vaincre l'incarnation du mal: un guerrier dont l'épée était aussi noire que son cœur, un tueur sanguinaire dont la simple mention du nom suffisait à faire frémir tous ceux qui l'entendait: Jorn. Au commandement d'une compagnie de 13 héros, il réussit à réduire l'armée de Jorn jusqu'à ce qu'ils soient moins de 100. Mais éliminer le reste était au delà de leurs capacités à tous les treize. Cependant, Ipsos profitant de la pagaille décida de jouer l'avenir de Gaïa dans un combat singulier entre lui et Jorn. Le combat s'annonçait pratiquement impossible pour Ipsos mais il fit usage d'une magie arcaniste qui détruisit son corps pour créer un chimère du nom de Kilmonia, la chimère aux quatre ailes. Bien qu'Ipsos soit mort dans la création de Kilmonia, sa volonté de vaincre Jorn perdura en la chimère qui vainquit Jorn sans la moindre difficulté. Une ère de paix sembla ainsi s'instaurer en Gaïa. Cependant, 20 ans après, les chimères du monde entier ont commencé à être prises d'une folie meurtrière.

Cette époque, surnommée la "folie des chimères", fut un âge sombre. Après quelques recherches, on réussit à déterminer que cette folie était l'oeuvre de l'expérience d'un puissant mage non-mort du nom de Celsius. Celui-ci était visiblement un ancien général de Jorn qui avait refusé d'obéir au serment de son maître au moment du duel qui l'avait opposé à Ipsos. Resté insaisissable après la défaite de l'ancien maître des ténèbres, la faible liche qu'avait été Celsius réussit à récupérer une partie de sa puissance originale et à reprendre sa terrifiante forme de dragon squelettique peu après avoir provoqué la folie des bêtes divines. Au cours de cette période de troubles, un camp apparut dans la lutte qui opposait déjà l'Ebène, une organisation qui révait d'un idéal de paix; l'Ordre du Miroir, un camp dirigé par Celsius dont les motivations restent encore aujourd'hui obscures; et l'Equilibrium, une organisation dont le but principal était d'assurer un certain équilibre dans cette guerre afin que personne ne l'emporte. Ce nouveau camp, le Clan de la Wyverne, était dirigé par l'un des intermédiaires entre les dieux et les hommes: un avatar. Virgo, ce nouveau dirigeant, afficha très clairement sa volonté de dominer le monde. Profitant de ses énormes pouvoirs d'avatars, Virgo contraignit l'Ebène et le Miroir à s'unir contre lui, ce qui ne fut malheureusement pas assez. Succombant à une mystérieuse maladie, Virgo laissa sa place de dirigeant de la Wyverne à sa soeur, Cybèle, elle-aussi avatar, qui usa de son pouvoir afin d'anihiler l'Equilibrium et finalement contraindre l'Ebène et le Miroir à la rejoindre dans ce qui devint l'Empire de la Wyverne.

Il y a de cela six mois, alors que l'Empire de la Wyverne semblait dominer Gaïa d'une poigne de fer, trois nouveaux camps formèrent une alliance pour ôter le contrôle absolu qu'éxerçait Cybèle et ses généraux sur le monde. L'Ordre des Fanatiques, un camp de pieux sujets des dieux jugeant la manière de procéder de Cybèle contraire au jugement divin; les Lames, un camp dirigé par une ex-combattante d'élite initialement formée pour assurer la protection de Virgo, mais celle-ci, plus ambitieuse, décida de lutter contre la Wyverne afin d'obtenir le pouvoir le jour où Cybèle serait vaincue; et enfin la Rebellion, un camp dont le but paraissait très simple: libérer le monde du joug de la Wyverne. Il ne fallut pas beaucoup de temps à cette alliance pour devenir un réel gêne pour l'empire mondial, et ce notamment le jour où Nivalia, l'ancien dirigeant de l'Ebène qui avait quitté celui-ci le jour de sa jonction avec la Wyverne, a anéanti la forteresse de l'Ebène avec l'aide de sa mémoire des lieux et de quelques saboteurs de la Rebellion.

Ce fut alors le chaos. Son dirigeant mort avec sa forteresse, l'Ebène se dissolva presque naturellement. Pratiquement simultanément, Nivalia quitta la Rébellion, comprenant des intentions beaucoup moins bénévoles dans les agissements de Thaos - dirigeant actuel de la Rebellion. Il créa donc un nouveau camp, l'Ordre de Ragnarök, dont le but était simple, mettre un terme à la suprématie des dieux et de leurs avatars en déclenchant un réel crépuscule des dieux. Apprenant que Ragnarök avait à sa tête Nivalia parmi cinq dirigeants, il tenta de conclure une alliance avec eux, où il essuya un échec. Il déclara donc la guerre à ce nouveau camp, soutenu par les Fanatiques. Cependant, attirée par la perspective de gagner un pouvoir pratiquement absolu avec l'absence des dieux et de leurs avatars, la dirigeante des Lames Niniel vint rejoindre Ragnarök. La guerre continua donc, d'autant plus que désormais, il ne s'agissait plus de deux alliances qui s'affrontaient mais de trois.

Il y a trois mois, la guerre sembla prendre un nouveau tournant quand, après une bataille épique, Nivalia traversa les rangs de la Rebellion et réussit à atteindre l'avant-poste où le plus grand stratège de Gaïa se terrait. Bien plus entraîné physiquement, l'ex-leader de l'Ebène n'eut aucun mal à tuer Thaos. La Rebellion cependant perdura en effectuant un changement de commandement, se rapprochant plus du système de pluricité des dirigeants de Ragnarök. La question que l'on peut alors se poser est la suivante: le nouveau gouvernement de la Rebellion a-t-il les vraies valeurs de la Rebellion ou ambitionne-t-il comme Thaos de contrôler le monde? Toujours est-il que nous sommes maintenant trois mois plus tard et que la guerre qui faisait rage depuis déjà une année ne s'est toujours pas achevée.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquesdegaia.jdrforum.com
 
L'histoire d'un monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Golden Scroll 3: Le crépuscule des dieux :: Premier passage :: Encyclopédie Gaïenne-
Sauter vers: